LA PORTE DU SOUSS

Carnet de voyage de Marrakech à Agadir, Maroc. Jacques Bravo

La capitale du Souss, Taroudannt, qui fut impériale au temps des Saadiens maîtres du Sahara, est une ville difficile à cerner. À première vue, quiest toujours trop courte, c’est une petite Marrakech oubliée de l’histoire ancienne et méconnue de celle du temps présent. Une étape, à la rigueur, à condition d’avoir des moyens de rêve pour La Gazelle d’Or. Ce n’est pas une destination. C’est donc une ville secrète qui ne se livre pas si facilement, ce qui est une bonne raison pour l’approcher.

 
remparts de taroudannt-7.jpg

Taroudannt.

Ses murailles lui font un écrin qui a des allures de Marrakech : la ville des Saadiens est vraiment une perle cachée.

mosquée_taroudannt-8.jpg

Taroudannt.

Une femme rentre chez elle après le marché… que tiennent les hommes.

marché_de_taroudannt_1-3.jpg

Taroudannt.

Le souk des échalas et des poteaux.

marché_de_taroudannt_2-4.jpg

Taroudannt.

Le souk des légumes, le Sous est un jardin fertile admirablement cultivé qui produit des légumes (et des fruits) d’une rare qualité : soleil plus eau

carottes taroudannt-2.jpg
souk taroudannt-9.jpg
marché_de_taroudannt_3-5.jpg
marché_de_taroudannt_4-6.jpg

Taroudannt.

Le souk permanent de la poterie,  un client va faire son choix.

danseuses Imin tanout-2.jpg

Im’in Tanout.

Au coeur de l’Atlas, au coeur de la danse.

 
agadir homme assis.jpg