PARIS

AU TEMPS DU CORONA

 

En Février 2020, le monde subissait les premières atteintes du coronavirus ou covid 19

Paris était touché par ce mal étrange, insidieux et mortel.

 

Les rues de Paris se sont vidées de toute vie, chacun muré chez soi. Inquiet, malade ou pas

94898627_10222346278188861_1986046337128

 

Même la Villa Leandre à Montmartre, paradis des instagramers s'était vidée.

94243269_10222278691899246_3331864594049

 

Rue Berthe à Montmartre

94678928_10222346202946980_7286833972431

 

South Pigalle. Trouble *6- Un scooter se marre !

 

Devant le magasin du Printemps, lecture sur un banc d'arrêt de bus

dans cette ville qui semble abandonnée.

94491302_10222276802852021_3825663757233

 

En rentrant je me suis attardé devant le mythique bistrot de Kessel et des princes russes. Un homme à vélo est arrivé en criant: J'ai perdu mon travail ! j'ai plus rien ! quelqu'un m'entends, quelqu'un m'écoute !... Ses quelques mots m'ont glacé et résonnent encore comme si cet écho provenait de milliers de vies brisées.

94839099_10222346192226712_7722620484067

 

Rue Fontaine. Le cri d'amour d'un théâtre.

94768351_10222331744985540_1853480440665

 

Dans les rues apprêtées, se faufilent les gens masqués. J'aimerai tant que Patrick Modiano fasse le récit de cette période d'isolement et de confinement.

 

À Montmartre devant la "Maison Rose"

 

Place du Tertre, si difficile en temps normal d'y circuler. Peintres, badauds et tables de restaurants ont complètement disparu.

 

Des irréductibles touristes Écossais !

 

Jour tranquille à Montmartre.
C'est dimanche, malgré une basilique fermée, un temps de prière .

 

Les Champs Élysées vides à 19 h, du jamais vu !

 

Les Champs Élysées

 

Tous les soirs à 18h30 depuis le 11 novembre 1923, a lieu une cérémonie de ravivage de la flamme sur la tombe du soldat inconnu sous l'Arc de Triomphe. Pas un seul jour sans, même pendant la seconde guerre mondiale.

 

"Ne meurent et ne vont en enfer que ceux dont on ne se souvient plus. L'oubli est la ruse du diable."

 

Un décor de cinéma abandonné pour confinement fige deux rues de Montmartre sous l'Occupation.
Le décor du film "Adieu Monsieur Haffmann" que Fred Cavayé tournait à Montmartre avec Daniel Auteui a figé les rues Berthe et Androuet dans les années 40, sous l’Occupation.

 

Bientôt "Fini la récré !!!"

 

Petite entorse au "règlement"

 

Paris libéré !!

 

La vie reprend avec certaines contraintes

 

Le temps des applaudissements en hommage aux soignants s'est arrêté.

 

Et chacun a le désir de retrouver cette liberté si chèrement gagné...

 

Parc Monceau à Paris.
Les parisiens redécouvrent les parcs qui viennent d'ouvrir, contemplent la nature pendant que les oiseaux, hagards redécouvrent l'espèce humaine .!

 

D'anciennes incantations réapparaissent sur les murs ...

© 2020 by Jacques Bravo

  • Facebook
  • Instagram

CONTACT